La Voleuse Promotion Canapé (VPC)

05-01-2011

Les aventuriers en tout genre peuvent se casser les dents sur un garde un peu suspicieux. Là où la subtilité, la force, l’humour, l’argent, le laissez-passer falsifié et la nourriture ont échoué subsiste une arme ultime qui n’est hélas disponible que dans les groupes mixtes : la voleuse promotion canapé !

Plus qu’un emploi, un mode de vie !

Ayant grandi dans les bas-fond d'une ville ou au fin fond d'une campagne paumée, elle a compris que le chevalier blanc ne viendrait jamais la chercher. Ce preux chevalier en armure qui la secourut deux ans plus tard, quand elle fut enlevée par un ogre pour des raisons bassement professionnelles, il sentait la bière et l’urine, la crasse. Il repartit seul sur sa monture en la laissant sur un tas de foin après avoir tiré son coup.

Leçon d’anatomie

Une voleuse promotion canapé a un passé lourd. Si lourd et scabreux qu’elle préfère le draper dans le voile de sa pudeur inexistante pour ne pas choquer le paladin. Elle possède plusieurs caractéristiques très roleplay :

La VPC dans un groupe

La VPC dans un groupe c’est comme une énorme pomme de discorde posée sur la table qu’on utilise pour ouvrir les portes et gagner de l’argent. Les joueurs chercheront à attirer son attention par tous les moyens. Bières, protection anormale, partage inégal du butin, …

Il faut prévoir de temps à autre une petite zone roleplay où la joueuse pourra exprimer son sentiment d’être exploité et où les joueurs pourront se défendre d’être des maquereaux qui louent leur compagne pour résoudre les quêtes plus rapidement.

Sinon elle se conduit comme on peut attendre d’elle qu’elle se conduise : vénale, pas farouche et un peu trop intelligente. Une calamité.

C’est bien beau la théorie, mais moi je voudrais voir la pratique !

Donc reprenons. Les aventuriers en tout genre peuvent se … etc. La VPC arrive, fait du gringue au brave soldat père de famille vertueux incorruptible défini par le MJ. Ca ne marche pas alors elle insiste en offrant moult détails scabreux. Comme ça ne marche toujours pas, et comme le MJ est déjà tout rouge, elle fait du gringue au MJ. Comme le MJ défend son éthique, sa fidélité envers sa copine (virtuelle ou non), elle insiste en offrant moult détails scabreux.

Bien faible est le MJ qui craque devant un décolleté trop plongeant.

Pendant que la voleuse fait une gâterie dans la ruelle à notre brave soldat (avec une bonne économie de détails), le groupe utilise le trousseau pour entrer dans la tour, tachant à tout jamais de bave leur feuille de perso.