Écrire un scénario grâce aux Story-Cubes

14-07-2011

Passant chez mon revendeur préféré (un petit magasin qui s'appelle l'Amusance, à Rennes, c'est juste à côté du métro Charles de Gaule et des 3 Soleils, pour ceux qui se posent la question), je suis tombé sur ceci : une boîte de Story-Cubes.

L'idée est séduisante : un ensemble de 9 dés à 6 faces, chacune indiquant une image, un thème, une idée ou un concept. Vous en prenez autant que vous voulez, vous les lancez, et vous inventez une histoire en incluant les différents éléments du résultat obtenu. Alors, pour vous lecteurs, je me prête au jeu et je lance 9D6 "Story-Cubes" et je vais essayer d'inventer un scénario original à partir de ça.

Un jet de Story-cubes

[caption id="attachment_247" align="aligncenter" width="300" caption="Un résultat de Story Cubes"]Story Cubes : éclair, ampoule, question, avion, main, etc.[/caption]

Hm... nous avons donc :

Bon, et avec ça, je dois créer une histoire. Pour commencer, je vais choisir (arbitrairement) un univers : ce sera celui de Zombie, un jeu en Zombicolor et bientôt en Odorama. Un jeu qu'il est bien avec plein d'humour et des vrais morceaux de zombies dedans.

Haaagg Brain... storm

Ok, essayons tout d'abord de voir à quoi me font penser ces résultats...

Le mouton, c'est l'origine de la contamination du virus zombie. L'avion et le parachute, ça sent bon l'accident aérien - un jet qui tombe en panne au-dessus de l'Australie ? Ils élèvent plein de moutons là-bas (si vous n'avez pas vu Black sheep, vous ratez quelque chose). La main, c'est par là où le premier humain est infecté, ce qui serait plutôt cohérent.

Ensuite, l'éclair va être utilisé pour créer une situation : un orage, avec une coupure d'électricité, et avec une seule lampe (pour l'ampoule) qui ne fonctionne pas forcément très bien. Je sens déjà venir le moment de stress intense où les joueurs seront plongés dans le noir, sans savoir quelles menaces peuvent bien se tapir dans l'ombre.

Il me reste le point d'interrogation, le pont, et la pyramide. Vous savez quoi ? Je vais les écarter. Le but n'est pas de chercher à absolument tout inclure, mais d'avoir quelque chose sur lequel partir.

Je résume : c'est l'histoire d'un groupe de gens qui partent faire du saut en parachute au-dessus des somptueuses prairies verdoyantes d'Australie, où paissent de gentils moutons tout blancs. Le problème, c'est que le pilote a été mordu par un mouton le matin même, et que ce vil mouton était porteur du virus zombie. L'accident survient et le groupe arrive à en réchapper grâce aux parachutes.

Le problème, c'est qu'ils sont au milieu de nulle part, et que tout le matériel important (GPS & autre) est resté dans l'avion, qui s'est écrasé à quelques kilomètres plus loin. À l'horizon se profile un violent orage, et les joueurs vont devoir trouver un abri.

Une cabane ? Une vieille maison abandonnée (depuis peu de temps éventuellement ?) ? Plus d'électricité en tout cas, et malheureusement le refuge n'en sera pas vraiment un : bruit étrange, un membre du groupe qui disparaît (un PNJ présent dans l'avion par exemple), et on retrouve des traces de sang un peu plus tard. Les possibilités sont nombreuses !

Le cocktail est là, bien présent. Il ne reste plus qu'à assembler toutes les pièces, inventer des décors plus cohérents que ça, mais c'est une bonne base de départ.

Conclusion

Je pourrais aller bien plus loin dans le détail, creuser mes idées et me lancer dans l'écriture d'un scénario complet, rien qu'à partir de ce brainstorm d'idée. Et c'est bien ça que j'aime avec Story-cubes. J'ai découvert ça complètement par hasard, et j'ai tout de suite acheté cette petite boîte, ainsi que l'extension spéciale "actions".

Il y a vraiment beaucoup de possibilités, et il est possible de varier les tirages en utilisant plusieurs boîtes, en sélectionnant plusieurs fois les mêmes dés, ou de n'en choisir que 3, 6, 9 ou plus. Tout dépend de ce à partir de quoi vous voulez vous baser.

Bien entendu, cela ne remplace en aucun cas le travail de réflexion sur le scénario, mais c'est un bon moyen de trouver des éléments clés. Les dessins sont suffisamment vagues pour être interprétables, et laissent le champ libre à l'imagination.

Et puis, sans aller jusqu'à écrire un scénario, c'est aussi une bonne façon d'inventer un scénario improvisé pour une soirée imprévue.